Attention ! Toute commande et/ou paiement effectué après le mercredi 2 août 2017

ne sera traité qu'à partir du jeudi 7 septembre 2017.

Toute l'équipe Kanari Films vous souhaite un très bel été !!

 

Les travestis pleurent aussi - Angel

14,99

Les travestis pleurent aussi - Angel n'est pas en stock aujourd'hui.
Nous vous préviendrons par email dès qu'il sera disponible :

Nom :
Société :
Email :
Téléphone :

Référence 3573310004121

Deux films documentaires de Sebastiano d'Ayala Valva (2 x 52 minutes)

DVD incluant Les travestis pleurent aussi et en bonus Angel

En vente sur le site internet de BQHL: 

http://www.bqhl.com/index.php/les-travestis-pleurent-aussi-angel.html


1/ Les travestis pleurent aussi

Une production Kanari Films, en coproduction avec TV Rennes, avec la participation de Planète, avec le soutien du CNC, de la Procirep et de l'Angoa-Aicoa. Autre diffuseur: Odyssée. 

Synopsis

Paris. Dans une petite impasse près de la Place de Clichy,  se dressent face à face deux hôtels glauques comme tant d’autres dans ce quartier. Derrière ces façades anonymes, se cachent les vies marginales de plusieurs transsexuels d’origine équatorienne  qui se prostituent au bois de Boulogne: tous ont fui la crise économique dans leur pays ainsi que l’intolérance et l’homophobie qui y règnent. Parmi eux, « Mujeron », la grande femme en espagnol, un ex boxeur professionnel qui a dû choisir la prostitution et une vie en marge de la société comme seul moyen pour aider sa famille restée au pays. Mais aussi « Romina », qui semblent avoir réalisé son rêve : un corps de femme, une vie de femme au foyer, un petit appartement et de l’argent. Deux vies parallèles et opposées, mais qui finissent par s’unir dans un même destin tragique.

Plus d'informations sur www.kanarifilms.fr

 

2/ Angel

Une production Kanari Films, en coproduction avec Odyssée et Image Plus Épinal, avec le soutien du CNC. 

Synopsis

Angel, travesti équatorien de 36 ans qui se prostitue à Paris, obtient une carte de séjour. Pour les fêtes de Noël, il peut enfin rentrer dans son pays, l’Equateur, et retrouver sa famille qu’il a quittée il y a cinq ans.

Le film retrace ce voyage de deux mois en compagnie d’Angel, une immersion en profondeur dans un univers complexe et difficilement accessible.

Illustration des dynamiques liées aux envois d’argent des immigrés à leur famille, « Angel » est un film sur le poids de l’homophobie dans les sociétés d’Amérique Latine. Avec pour décor principal un quartier pauvre de Guayaquil, ce documentaire raconte l’histoire épique d’un personnage aussi déroutant qu’attachant.

Plus d'informations sur www.kanarifilms.fr

 

Les clients ayant apprécié cet article ont également acheté ...